En cliquant sur « Accepter », vous acceptez le stockage de cookies sur votre appareil pour améliorer la navigation sur le site, analyser l'utilisation du site et nous aider dans nos efforts de marketing.
Consultez notre page Données Personnelles pour plus d'informations.

Sophie MAC CIONNAITH

Toulouse
Droit des affaires
Barreau de
Toulouse
A prêté serment en
2018
Langue(s) parlée(s)
Fr - En - Es
Bilingue en français et anglais, ayant la double nationalité franco-irlandaise, je suis vocate depuis plus de 6 ans à Toulouse. Forte de deux expériences au sein de grands cabinets d'avocats d'affaire
Pacte d’associés/actionnaires
Statuts de société
Dissolution - liquidation
Conseil dans le cadre de reprise de sociétés
Fonds de commerce
Bail commercial

Avocate depuis plus de 6 ans à Toulouse, j'accompagne les entreprises sur tous les volets du droit des sociétés. Forte de deux expériences au sein de grands cabinets d'avocats d'affaires, j'ai créé mon propre cabinet en 2024. Je suis titulaire d'un Master II en droit des affaires et d'un double-diplôme franco-irlandais en droit. Je suis bilingue en français et anglais, ayant la double nationalité franco-irlandaise.

Parcours Professionnel

  • Certificat d'aptitude à la profession d'avocat en 2018
  • Master 2 Droit fondamental des affaires (Toulouse) en 2016
  • Master 1 Droit des affaires (Toulouse) en 2015
  • Double diplôme franco-irlandais en 2014 : Licence Droit et Anglais et Master 1 Droit international (Toulouse) et Bachelor of Civil Law (Dublin)

Publications

  • « L’entreprise responsabilisée et le devoir de vigilance : le recours à la technique contractuelle » L’Entreprise Résiliente, Lexis Nexis (2023)
  • Colloque « Les Actualités du droit des contrats – Éthique et contrats d’affaires : quelles actualités ? » (2019)
  • La clause RSE, levier incontournable de vigilanceRevue Lamy Droit des Affaires, n°139 · 1 juil. 2018Revue Lamy Droit des Affaires, n°139 · 1 juil. 2018
  • Délimiter le périmètre de la vigilance : entre concepts de soft law et de hard law, Revue Lamy Droit des Affaires, n°124 · 1 mars 2017